lundi 14 juin 2010

1. "Paresse Massive. Péripéties d'un prof de croquis." Projet de BD autobiographique racontant mes deux années d'enseignement en école d'art.



Scène 4 de l'album. Rough des pages 1 à 11. Premier cours.















Scène de jeu d'échec (qui se répétera à plusieurs reprises dans l'album) avec l'auteur de BD Jason à qui je confie progressivement mon enthousiasme puis mon désespoir concernant mes cours. Voici le rough d'une page de la dernière scène, à la fin de l'album.




Quelques élèves.

L'école. Bâtiment fictif.

Quelques profs. Il manque le prof de dessin/peinture analytique.

La secrétaire.

Une vue générale de la ville de Montpellier où se déroule l'histoire. Avant mise au lavis.

Des élèves en classe.




Lors d'un cours.



Aperçu de quelques pages.

































J'ai enseigné deux ans dans une école d'Arts Appliquées à Montpellier, comme prof de croquis dans une section illustration, pour des bac+2. Ce fut une joie, puis des problèmes, puis le désespoir. J'ai démissionné de mon poste et décidé de réaliser une BD contant cette aventure. L'histoire sera truffée d'anecdotes vécues et de réflexions sur une génération-loisir et sur l'enseignement, particulièrement l'enseignement du dessin. J'espère l'album savoureux. J'ai obtenu une bourse d'aide à l'écriture de la Région Languedoc-Roussillon pour développer ce projet, qu'ils en soient ici vivement remercié.

Exemple de scène :
Tous les élèves sortent de la salle de cours. Je me retrouve à la machine à café en train de discuter avec deux d'entre eux.
- Didier : L'un des problèmes majeurs de votre génération, j'ai l'impression que ce sont les loisirs. Vous en avez tellement, que vous ne savez plus quoi en faire. Trop de films, trop de BD, trop de disques, et trop qui n'apportent rien de plus que ce qu'on a déjà.
Je bois une gorgée de café et continue mon envolée.
- Didier : Vous en avez tellement que vous mûrissez plus lentement. Vos fantasmes dévorent votre réel.
Silence.
- Didier : ça ne vous apprend pas à travailler, à fournir un effort intense et continu. Vous n'arrivez plus à vous concentrer au delà d'une heure, c'est dingue... Il vous faut sans cesse du ludique pour capter votre attention, pour vous motiver. Comme avec des petits. Et en même temps vous revendiquer sans cesse d'être des adultes. J'ai donné des cours de dessin à des adultes, je vous garanti que ça n'a rien à voir.
Je bois une gorgée de café. Et reprend mon discours.
- Didier : Vous cliquez, vous zappez, vous surfez, toujours à la recherche du truc nouveau qui va vous pulser, mais ça ne vous aide pas à progresser. Au contraire, ça vous ralenti. Vous êtes esclaves du «J'ai envie, j'ai pas envie».
Silence.
- Didier : Le «j'fais c'que j'veux» ne vous mènera nul part, les gars, faut vous réveiller.
- Driiiiiing !
La sonnerie de l'école retentit. C'est l'heure de reprendre le cours.
Je jette mon gobelet vide dans la corbeille et je retourne dans la salle. Les deux élèves restent sur place. Ils se regardent, dubitatifs. L'un sort une pièce et la met dans le distributeur à café et dis à l'autre :
Hé bé... Je reprendrai bien un café, moi. Un serré, très serré. Y z'en font à la moutarde ?

Projet pour un album d'une centaine de page. En attente d'un éditeur.
Le titre m'a été offert par Nicolas Ancion, écrivain, merci à lui.
Le scénario est écrit dans sa totalité.

Projet de bande dessinée développée avec l'aide de la Région Languedoc Roussillon.

Voici quelques blogs de mes anciens élèves, certains ont déjà illustré quelques livres, d'autres continuent leurs études d'art :
- http://lorenzomastroianniart.blogspot.com/
- http://les-mains-dans-les-poches.blogspot.com/
- http://laventuresolitaire.over-blog.fr/
- http://leblogaaly.blogspot.com/
- http://emnaillustratrice.blogspot.com/
- http://yusukenoeiki.over-blog.com/

18 commentaires:

Nicolas Ancion a dit…

C'est trop court, on veut plus de matière :-)

didier Millotte a dit…

pour l'instant, pas de dessins, mais beaucoup d'écrits.

Nicolas Ancion a dit…

Alors, des écrits ! On fera les oraux ensuite ;-)

Anonyme a dit…

On a hâte de voir ça
un projet interessant!
je trouve le titre néanmoins lourd de sens...
Y'a tant de glandouille que ça?
Benoa

didier millotte - illustrateur a dit…

C'est plus de la glandouille à ce niveau, c'est un mode de vie. :)

Lorenzo a dit…

Oh yeah !

J'ai hâte de voir la suite, un récit de la branlattitude, j'en ai toujours rêvé !

Est ce que tout ça va bien finir ?

didier millotte - illustrateur a dit…

Ah ah ! Bien vu Lorenzo. Tout ça risque de finir mal... pour le prof. :)

j.etienne a dit…

ça commence bien...

Anonyme a dit…

Didier,
Tes nouvelles recherches sont très inspirées je trouve; tes croquis de Montpellier sont vraiment sublimes!
On a vraiment envie d'en lire plus!
(et juste, moi aussi je séchai les cours -pas d'arts plastiques; mais de maths - pour aller faire des tricks de skate, yeah, trop rebel, le gars!)
Benoa

Ganno a dit…

aaaah elles sont trop biens les illus toutes sobres et aussi avec les tâches d'encres :)

didier millotte - illustrateur a dit…

Merci Benoa. Tu vois où ça t'a mené de faire du skate en cours de math ? T'aurais pu être trader à Wall Street et avoir une villa en Floride ! :)

didier millotte - illustrateur a dit…

Merci Gannokomi. :)

Simon a dit…

Vraiment superbes les dessins de ton projet de BD. J'espère qu'il va être publié ! Les quelques planches dialoguées donnent envie de connaître la suite !

didier millotte - illustrateur a dit…

Merci Simon.

Anonyme a dit…

Didier
ton projet avance bien, bravo
mais juste une phrase qui est mal tournée :
"comment veulent-ils que je les enseigne si(...)"
ça se dit pas,
"comment veulent-ils que je les forme si"...
plus
Benoa

didier millotte - illustrateur a dit…

Merci Benoa.
Pour la phrase mal tournée, je ne comprends pas. Les verbes former et enseigner sont similaires, si ça marche pour l'un, ça marche pour l'autre. Mais surtout, c'est du langage parlé, donc je vais écrire comme je parle, fautes comprises.

Youss a dit…

C'est vraiment génial ce que tu as fais. Autant au niveau du contenu que de la réalisation graphique.
Le caracter design et aussi très réussi, visuellement tes personnages on un vraie consistance.
Hâte que ça sorte !

didier millotte - illustrateur a dit…

Merci Youss.